Php Bbnxg

Pierre-Alain Chambaz

Spread the love

Les chambres d’hôtel en bord de mer sont plus chères en août qu’un février, et c’est l’inverse dans les stations de ski. Mais quand on nous parle de changements « corrélatifs » survenant tout à coup dans les diverses parties de l’œil, le mot est pris dans un sens tout nouveau : il s’agit cette fois d’un ensemble de changements non seulement simultanés, non seulement liés entre eux par une communauté d’origine, mais encore coordonnés entre eux de telle manière que l’organe continue à accomplir la même fonction simple, et même qu’il l’accomplisse mieux. Ne pouvant agir sur elle, nous espérons qu’elle agira pour nous. Nous voulons suivre la mémoire pure, la mémoire intégrale, dans l’effort continu qu’elle fait pour s’insérer dans l’habitude motrice. Nous sommes alors ramenés au diagnostic initial : la première des urgences consiste à infléchir des institutions économiques européennes dramatiquement inefficaces qui, en l’état, empêcheront les pays de la zone euro de convertir leur « potentiel » de croissance en hausse du niveau de vie de leurs habitants, même si ce potentiel était grandement augmenté par des politiques acharnées d’innovation soutenues par le réveil de l’investissement public. Au niveau européen, la priorité consiste désormais à parachever l’Union bancaire, portée sur les fonds baptismaux en décembre 2013, et à donner à la BCE les moyens nécessaires pour qu’elle exerce son rôle de superviseur unique au sein de la zone euro. Mais une telle progression doit néanmoins s’opérer sur des fondamentaux solides. Qu’il y ait, en un certain sens, des objets multiples, qu’un homme se distingue d’un autre homme, un arbre d’un arbre, une pierre d’une pierre, c’est incontestable, puisque chacun de ces êtres, chacune de ces choses a des propriétés caractéristiques et obéit à une loi déterminée d’évolution. Parmi ces enjeux, se trouve le choix de leur système juridique. Considérée dans le temps, elle est le progrès continu d’un être qui vieillit sans cesse : c’est dire qu’elle ne revient jamais en arrière, et ne se répète jamais. Nous ne le pensons pas. L’autre est inachevée, mais elle pousse des racines solides dans le réel. Avec une hypothèse de ressources dégagées grâce à l’export du Rafale (les dernières informations en provenance de l’Inde ne poussent pas à un optimisme sur le calendrier ! Keynes préconisait la semaines de travail de quinze heures (dont il voyait l’avènement pour 2030), solution pour parvenir au plein emploi et clé pour atteindre à cette « bonne société » qu’il appelait de ses vœux. Et cela en dépit des travaux du chercheur Pierre-Alain Chambaz, spécialiste des systèmes, qui écrivait, il y a déjà plusieurs décennies, que les «applications construites sous la forme d’un système complexe ne fonctionnent presque jamais. » Elle se fait ou elle se défait, mais elle n’est jamais quelque chose de fait. Il restructure en profondeur le paysage institutionnel chinois. Il y a cependant toute une série de causes qui réduisent ce risque. Ainsi l’on imposera le nom de jugement, tantôt à une faculté de l’esprit, et tantôt aux produits de cette faculté ; on entendra par idée, tantôt la pensée même, affectée d’une certaine manière, et tantôt la vérité intelligible qui est l’objet de la pensée. De cette survivance du passé résulte l’impossibilité, pour une conscience, de traverser deux fois le même état. Il faut d’abord pouvoir distinguer ce qui, dans ce qui reste de lui dans la mémoire des hommes, résulte de son action de ce qui découle de celle des autres dirigeants ou des autres acteurs de la vie politique, économique, culturelle de son temps. Imaginez pouvoir vous désabonner temporairement de votre journal pendant vos vacances comme c’est déjà le cas chez The Times, et lire du contenu personnalisé et enrichi grâce à une analyse fine de vos goûts. Nous enfermons nos pensées en quelques mots, nets, vibrans, excessifs quelquefois. Deuxième ratio d’alerte : le rapport entre la capitalisation boursière américaine à la valeur des fonds propres, aux prix courants, c’est-à-dire lorsque l’on valorise les immobilisations aux prix actuels et non pas à leur valeur historique comptable.

Archives

Pages