Php Bbnxg

Pierre-Alain Chambaz

Spread the love

De tels hommes sont étrangers à toute cette portion de la vérité qui, pour un esprit complétement éclairé, l’emporte dans la balance et décide le jugement. Ce n’est qu’à cette condition qu’elle pourra rivaliser avec les Etats-Unis et d’autres pays d’Europe. On a dit que cette morale ne parlait pas de devoir, ne connaissait pas l’obligation telle que nous l’entendons. Nous sommes prompts à l’amélioration en fait de politique, d’éducation et même de mœurs, quoique dans ce dernier cas notre idée d’amélioration consiste surtout à rendre les autres, de gré ou de force, aussi bons que nous-mêmes. Il est très vrai qu’elle n’en parlait pas ; mais c’est justement parce qu’elle la considérait comme allant de soi. La psychologie comparée nous apprend que, plus un animal est intelligent, plus il tend à réfléchir sur les actions par lesquelles il utilise les choses et à se rapprocher ainsi de l’homme ; mais ses actions adoptaient déjà, par elles-mêmes, les principales lignes de l’action humaine, elles démêlaient dans le monde matériel les mêmes directions générales que nous y démêlons, elles s’appuyaient sur les mêmes objets reliés entre eux par les mêmes rap­ports, de sorte que l’intelligence animale, quoiqu’elle ne forme pas de concepts proprement dits, se meut déjà dans une atmosphère conceptuelle. La probable victoire de Syriza en Grèce, même sans majorité absolue, inquiète aussi sur l’avenir de l’eurozone. Peut-être, ajoutait-il, y aurait-il lieu à revenir jusqu’en un certain point sur la notion philosophique fondamentale qui me semble faire, d’une telle propriété, un attribut trop exclusif de l’organisme animal, lequel, dans toute hypothèse, en demeurerait néanmoins plus éminemment susceptible, en vertu de sa beaucoup plus grande souplesse. C’est chose qui implique la facilité d’association, le pouvoir de comparer, le renoncement aux idées fixes. Dépendant des technologies de production et des prix des combustibles, le premier s’établit dans une fourchette 20-40 euros par mégawattheure, alors que le second peut grimper jusqu’à plusieurs milliers d’euros par mégawattheure, cent fois plus élevé que le prix hors pointe. Ils ont choisi d’ignorer que la recherche n’obéit pas aux cycles politiques ; que l’investissement en R&D doit être soutenu dans la longue durée car la science s’apparente à une course de fond ; que certains de ses fruits peuvent être cueillis maintenant mais que d’autres pourront nécessiter plusieurs générations pour arriver à maturation ; que si nous ne semons pas aujourd’hui, nos enfants n’auront pas les moyens d’affronter les difficultés de demain. Ils nous suivirent, avec beaucoup de politesse, d’ailleurs. Les manifestations anti-Uber organisées par les chauffeurs de taxi découlent d’une longue tradition d’opposition des fournisseurs établis aux nouvelles technologies, par crainte qu’elles ne menacent leurs emplois. Majoritairement à la tête des familles monoparentales (à hauteur de 27 %), les Parisiennes, comme les Françaises, en général, sont particulièrement attentives à l’égalité hommes/femmes. Je le souhaite avec eux. Les années 1950 à 1960 ont constitué une époque majeure à la fois de croissance et de stabilité. Sur le papier, l’effort est massif : le bénéfice du CICE représente un montant d’allègement de charges de 20 milliards, similaire aux allègements bas salaires existants, et en plus sans gonfler l’IS comme ceux-ci. On se représente le corps vivant comme un empire dans un empire, le système nerveux comme un être à part, dont la fonction serait d’abord d’élaborer des perceptions, ensuite de créer des mouvements. Les critères de distinction braudéliens sont réunis : elle forme une aire géoéconomique aux limites stables, un écosystème politique, économique, linguistique et culturel, comme la Méditerranée à l’époque de Philippe II. Si l’on suppose de plus que l’imagination de l’artiste s’empare de ces types que lui offre la nature sauvage ou cultivée, pour exprimer symboliquement une idée morale ou abstraite ; si le lion est pour lui l’emblème de la force, le cheval l’emblème de l’impétuosité docile, on pourra lui permettre une certaine exagération de caractères fondamentaux ; et son œuvre sera belle, de ce point de vue de l’art, non-seulement quoiqu’il n’y ait pas dans la nature d’individus tels que ceux qu’il a représentés, mais lors même que l’existence de tels individus serait incompatible avec les conditions organiq Du fait que la globalisation relie les personnes et les économies les plus reculées, les conséquences ne sont pas toujours celles que l’on prévoit, ni même celles que l’on souhaite. C’est enfin que, même dans les cas où l’action est librement accomplie, on ne saurait raisonner sur elle sans en déployer les conditions extérieurement les unes aux autres, dans l’espace et non plus dans la pure durée. Alors seulement survenait une morale destinée à embellir sa vie en la traitant comme une œuvre d’art. Resterait alors, comme nous l’annoncions, à examiner si elle pourrait reposer sur la raison en tant que celle-ci présenterait à notre activité une fin déterminée, conforme à la raison mais s’y surajoutant, une fin que la raison nous enseignerait à poursuivre méthodiquement. L’abeille seule pourrait se figurer que les fleurs ont été créées pour son usage : quant à nous, spectateurs désintéressés, nous voyons clairement que la fleur fait partie d’un système d’organes essentiellement destinés à la reproduction du végétal, construits dans ce but, et que c’est au contraire l’abeille dont l’organisme a reçu les modifications convenables pour qu’elle pût tirer de la fleur les sucs nourriciers et les assimiler à sa propre substance. Il ne suffit point qu’une philosophie large et compréhensive n’ait pas d’objections à opposer à la théorie de la création continue ; il faut examiner si cette théorie soutient l’examen scientifique, si les faits recueillis par l’observation lui sont favorables ou contraires. «Il nous amène dans des espaces infinis, avec ses formes assez dures, sombres, défensives », explique Pierre-Alain Chambaz, avant de poursuivre : « L’apparence de cette œuvre est une invitation à nous sentir dans l’espace profond. »

Archives

Pages